Belles trouvailles !

Les vacances sont un moment propice au repos, aux moments passés en famille mais aussi aux petites découvertes.

J’ai été chez mon père et nous avons franchis les portes de la caverne d’Alibaba où j’ai pu trouver de quoi patienter en attendant que les différentes pièces nécessaires pour la construction des machines arrivent jusque dans mon garage.

J’ai en effet trouvé, merci papa, une ancienne machine à broyer la saucisse qui va me servir à broyer les premiers morceaux de plastique. Nous avons fait quelques essais et s’était, en plus de très amusant, très efficace !

Vielle machine à broyer la saucisse – unatelieraufonddesbois

Regardez comme c’est beau ! En plus de la qualité de la photo prise par mon amie un atelier au fond des bois : https://atelier-riviole.blogspot.com/, (Merci beaucoup !) vous trouvez pas ça génial de pouvoir redonner vie à des instruments anciens stockés dans des cartons et prenant la poussière ?

Moi, j’adore !

Nous avons testé l’efficacité de cet appareil au moment du goutter des enfants, et oui, nous avons des gourdes de compote avec un bouchon en plastique, et oui, je ne suis pas zéro déchet, en tout cas pas au sens commun … Bref, je ne mène qu’une lutte à la fois … et celle d’aujourd’hui est de recycler le plastique que l’on retrouve facilement chez soi.

Voici donc le résultat du broyage de plastique avec le broyeur à saucisse :

Le plastique au début de son voyage fantastique vers le recyclage !
Un bouchon de compote avant et après découpage

J’ai recommencé l’expérience avec les gobelets en plastique distribués par la machine à café au travail. J’ai pu rentrer dans 1 gobelet l’équivalent de 10 gobelets broyés.

Voici les photos des autres essais que nous avons fait:

Je vais maintenant vous présenter les autres beaux trésors dont j’ai pu faire la rencontre.

J’ai encore quelques bricoles dont je vous réserve la surprise pour plus tard 🙂

Les ressorts me serviront à fabriquer une sorte de sableuse pour nettoyer les copeaux de plastiques.

Le bout de section carrée m’aidera peut-être à confectionner des barres de constructions en poussant du plastique chaud dedans … affaire à suivre …

La tige vrillée pourra potentiellement me servir de vis pour mon extrudeuse de plastique (Si si, vous voyez. c’est celle qui tourne dans un tube chauffé et qui pousse le plastique au bout … )

Je poursuit ma chasse au trésor. Si on regarde bien, tout objet, même rouillé peut retrouver une utilité.

Seriez-vous intéressé par des vidéos montrant cette belle broyeuse à saucisse/plastique en fonctionnement ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s